Anomalie de Pelger-Huët

Pelger-Huët Anomaly

Anomalie morphologique caractérisée par une absence ou une insuffisance de segmentation nucléaire, avec agrégation de la chromatine mature des granulocytes et des monocytes. La forme homozygote est souvent létale in utero alors que les animaux hétérozygotes, porteur de la mutation, ne présentent aucune anomalie fonctionnelle. 

#SYSTÈME IMMUNITAIRE

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Portée de petit nombre, nombreux mort-nés chez un chien de race prédisposée.

Fréquence

Très rare

Signes cliniques

• Hétérozygotes : Pas d’anomalie de fonctionnement des neutrophiles ou de prédisposition à des infections.
• Homozygotes :
– Létal in utéro
– Perte de nouveaux nés.

Méthodes de diagnostics

• Anamnèse et examen clinique.
• Numération Formule sanguine et Frottis sanguin : Hyposegmentation des noyaux des granulocytes neutrophiles

Diagnostic différentiel

Diminution de la taille des portées :
– Maladies infectieuses : Brucellose canine, Mycoplasmoses, herpesviroses.
– Conditions d’élevage.
– État de santé de la mère.

Pronostics

• Le pronostic est bon en ce qui concerne les animaux hétérozygotes. Les granulocytes neutrophiles sont fonctionnels, leur réponse au chimiotactisme et leur adhérence ne semblent pas altérées.
• Les animaux homozygotes ne sont pas viables.

Traitements

Il n’existe pas de traitement à ce jour chez le chien.

Transmission

Transmission héréditaire suspectée

Mode de transmission

• La transmission serait autosomique dominante.
• Une pénétrance incomplète peut être observée chez le Berger australien. Ces derniers semblent surreprésentés avec une prévalence de 9.8%.

Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non

Conseil aux éleveurs

Il s’agit surtout d’un problème d’éleveurs que de propriétaires car les animaux atteints ont peu de chance de survivre après la naissance. Cette maladie cause surtout des problèmes de reproduction avec des petites portées et des pertes de nouveaux nés.