Diabète insipide néphrogénique primaire

Nephrogenic diabetes insipidus

Maladie caractérisée par un défaut de réponse du tubule rénal à la vasopressine. Les récepteurs pour cette molécule sont normaux mais leur affinité est plus faible que la normale. 

#SYSTÈME ENDOCRINIEN

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Polyuro-polydipsie chez un chiot (8 à 12 semaines).

Fréquence

Très rare

Signes cliniques

• Polyuro-polydipsie.
• Amaigrissement et fatigue : Toujours à la recherche d’un point d’eau.
• Déshydratation si l’accès à l’eau est restreint.
• Comportement agressif en l’absence d’eau.

Méthodes de diagnostics

• Anamnèse.
• Analyse urinaire : Densité urinaire faible.
• Test de restriction hydrique : Même avec une restriction, l’animal est incapable de concentrer ses urines.

Diagnostic différentiel

• Polydipsie primaire.
• Diabète insipide normal.
• Maladie rénale congénitale.
• Diabète sucré.
• Hypercorticisme.
• Hyperthyroïdie.
• Hypercalcémie.

Pronostics

• Le pronostic dépend de la tolérance des propriétaires. En effet les traitements médicaux sont inefficaces pour cette maladie. Mais l’absence de traitement n’altère pas le pronostic vital de l’animal tant qu’il dispose d’une source de boisson en permanence. Si la polyurie massive ne représente pas une gêne pour le propriétaire, celle-ci n’est pas dangereuse pour l’animal en l’absence de traitement.

Traitements

• La desmopressine est la molécule la plus utilisée en France pour traiter le diabète insipide central. Cependant pour le diabète insipide néphrogénique, le traitement est généralement inefficace.
• Des mesures diététiques peuvent être mises en place avec une restriction en protéine et en sodium dans la ration.

Transmission

Transmission héréditaire suspectée

Mode de transmission

Une forme familiale a été mise en évidence chez une famille de Husky. La mutation serait située dans le gène du récepteur V2 (récepteur de la vasopressine situé sur le tube collecteur du rein) situé sur le chromosome X.

Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non