Épanchement péricardique idiopathique

Idiopathic pericardial effusion

aussi appelée Péricardite idiopathique.

Accumulation de liquide dans le sac péricardique. L’épanchement péricardique idiopathique est stérile et le plus souvent hémorragique. Aucune origine de néoplasie, de cardiopathie, de traumatisme ou d’infection n’est mise en évidence. Il s’agit d’une infiltration de cellules mononucléaires et d’une fibrose qui engendre une inflammation des vaisseaux sanguins et lymphatiques du péricarde. Ces vaisseaux endommagés par cette inflammation vont être à l’origine de cette effusion péricardique hémorragique. 

#SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Chien de race prédisposée présentant des signes cliniques.

Fréquence

Rare

Signes cliniques

• Abattement.
• Amaigrissement.
• Intolérance à l’effort.
• Troubles respiratoires.
• Syncopes.
• Tachycardie.
• Assourdissement des bruits cardiaques.
• Pouls paradoxal.
• Ascite.
• Œdèmes des membres.

Méthodes de diagnostics

1. Anamnèse et signe clinique.
2. Échocardiographie : présence d’une zone hypo- voire anéchogène autour du cœur, prenant naissance à sa base. Le cœur flotte dans un liquide d’épanchement.
3. Radiographie : cardiomégalie globale, épanchement pleural, ascite.
4. Électrocardiogramme : Hypovoltage et alternance électrique (en raison des mouvements cardiaques inhabituellement importants).
5. Analyse du liquide de ponction
6. Histologie

Diagnostic différentiel

• Épanchement péricardique :
– Néoplasique : Hémangiosarcome, Chémodectome, Mésothéliome, Métastases…
– Insuffisance cardiaque : Cardiomyopathie dilatée, Insuffisance mitrale, Cardiopathie congénitale décompensée, Rupture atriale.
– Traumatique.
– Infectieux.
– Urémie.
– Coagulopathie.

Pronostics

• Bon à excellent. L’épanchement peut-être résolu après une ou plusieurs péricardiocentèse.
• Il peut être nécessaire de réaliser une péricardectomie.

Traitements

• La péricardectomie est le traitement définitif qui permet d’éviter les risques de récidive d’épanchement péricardique à la différence de la péricardiocentèse.
• Les diurétiques sont inefficaces dans le traitement d’un tel épanchement et sont même dangereux car ils provoquent une chute des pressions de remplissage, majorant la tamponnade.

Transmission

Prédisposition raciale

Mode de transmission

• Les chiens de races de grandes tailles à géantes sont prédisposés à l’épanchement péricardique idiopathique.
• Les males semblent plus affectés que les femelles.

Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non