Hypoparathyroïdie primaire

Primary hypoparathyroidism

Maladie endocrinienne caractérisée par une destruction à médiation immune des glandes parathyroïdes se traduisant par un défaut de production partiel ou total de la parathormone. Cette diminution de la parathormone est responsable d'une diminution de l'absorption intestinale de calcium par défaut de synthèse de vitamine D active (la parathormone étant nécessaire à sa synthèse), d'une augmentation des dépôts calciques dans l'os due à une hyperphosphatémie et d'une réduction de la résorption osseuse. Les principaux signes cliniques observés sont d’ordre neuromusculaire lié à l’hypocalcémie. On distingue l’hypoparathyroïdie primaire (idiopathique ou d’ordre immunitaire) et hypoparathyroïdie secondaire (plus fréquemment observée chez le chat). 

#SYSTÈME ENDOCRINIEN

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Apparition brutale avec une alternance de phase normale et de phase avec des signes neuromusculaires chez un chien de race prédisposée.

Fréquence

Peu fréquent

Signes cliniques

• Signes neuromusculaires : Spasmes, Tétanie, Crises épileptiformes, Faiblesses, Agressivité, Léchage convulsif des extrémités, Prurit de la face.
• Fièvre.
• Troubles digestifs possible : vomissements, diarrhée.
• Cataracte.
• Troubles cardiaques: tachycardie, auscultation cardiaque diminuée.

Méthodes de diagnostics

• Signes cliniques.
• Analyses sanguines : Hypocalcémie, Hyperphosphatémie
• Dosage de la parathormone sérique (diagnostic de certitude).
• Électrocardiogramme : Allongement de l’intervalle Q-T avec une onde T plus large et plus haute.
• Histologie : biopsie délicate.

Diagnostic différentiel

• Diagnostic différentiel de l’hypocalcémie :
– Hypoalbuminémie (entéropathie exsudative, néphropathies, insuffisance hépatique).
– Éclampsie.
– Insuffisance rénale aigue ou chronique.
– Pancréatite.
– Insuffisance pancréatique exocrine.
– Hypovitaminose D.
– Iatrogène (thyroïdectomie, transfusion sanguine massive avec du citrate).
– Syndrome de lyse tumorale.
– Intoxication par l’éthylène glycol.

Pronostics

• Le pronostic dépend de la rapidité de la mise en place du traitement lors d’une crise sévère et de l’observance du propriétaire.
• Il est excellent lorsque le chien est correctement supplémenté.

Traitements

• Le traitement de l’hypocalcémie aiguë est une urgence. Il consiste à administrer du calcium par voie intraveineuse. Les crises de tétanie peuvent être réduites par l’injection de diazépam.
• Le traitement au long cours fait appel à un apport en vitamine D pour l’absorption digestive du calcium ainsi qu’une supplémentation calcique.

Transmission

Prédisposition raciale

Mode de transmission

• Les femelles semblent plus touchées que les mâles.
• Seule une prédisposition raciale est décrite pour cette affection.

Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non