Lupus érythémateux cutané exfoliatif

Exfoliative cutaneous lupus erythematosus

aussi appelée Anciennement connu sous le nom de « dermatose lupoide héréditaire du braque allemand à poil court à poil court »

Dermatose séborrhéique propre du braque allemand à poil court.

#SYSTÈME CUTANÉ

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Signes cliniques chez un jeune braque allemand à poil court entre 6 mois et 3 ans.

Fréquence

Rare.

Signes cliniques

• État kératoséborrhéique.
• Croûtes.
• Érythème.
• Alopécie partielle.
• Séborrhée sèche généralisée.
• Localisation préférentielle des lésions : face et arrière train.
• Généralisation des lésions progressivement (truffe et pavillon de l’oreille souvent touchés, jarrets, scrotum et autres points de pression sévèrement atteints).
• Pas de prurit ni de douleur.
• Possibilité de pyodermite ou de dermatite à Malassezias secondaire.

Méthodes de diagnostics

1. Clinique, anamnèse, exclusions des autres hypothèses.

2. Biopsie cutanée pour une analyse histopathologique.

3. Immunofluorescence ou immunohistochimie à partir d’échantillons de biopsie cutanée.

Diagnostic différentiel

• Dermatose répondant au zinc.

• Leishmaniose.

• Adénite sébacée.

• Pemphigus foliacé.

• Éruption médicamenteuse.

• Désordres nutritionnels.

• Lupus érythémateux systémique.

Pronostics

Réservé.
Peu de traitement efficace.

Traitements

Thérapie immunosuppressive.

Utilisation de shampoings kératomodulateurs et d’acides gras essentiels afin d’améliorer la qualité du pelage.

Traiter les surinfections secondaires éventuelles.

Mauvaise réponse aux traitements.

Transmission

Transmission héréditaire démontrée.

Mode de transmission

Transmission selon le mode autosomique récessif.

Le gène muté et sa mutation

Une étude a permis d’identifier la région responsable du développement du lupus érythémateux cutané exfoliatif : il s’agit d’une région de 0,5 megabases (MB) située sur le chromosome 18.

Des études sont en cours pour identifier le gène responsable.

Possibilité d'un test ADN

Oui

Conseil aux éleveurs

Exclure les animaux concernés de la reproduction.