Maladie de Legg-Calvé-Perthes

Legg-Calve-Perthes disease

aussi appelée Nécrose aseptique de la tête fémorale, Nécrose avasculaire de la tête fémorale, Coxa plana

Nécrose osseuse de la tête et du col du fémur, le plus souvent unilatérale, qui se développe uniquement chez les jeunes en croissance et se traduit par des lésions de nécrose d’origine vasculaire qui évoluent vers un remodelage osseux de l’articulation de la hanche. Il s’ensuit une fissure du cartilage adjacent entrainant une inflammation et de l’arthrose à l’origine des signes cliniques observés.

à savoir
Il s’agit d’une nécrose osseuse de la tête et du col du fémur, le plus souvent unilatérale, qui se développe uniquement chez les jeunes en croissance et se traduit par des lésions de nécrose d’origine vasculaire qui évoluent vers un remodelage osseux de l’articulation de la hanche. Il s’ensuit une fissure du cartilage adjacent entrainant une inflammation et de l’arthrose, à l’origine d’une boiterie douloureuse. Le pronostic est favorable en cas de traitement chirurgical et plus réservé en cas de traitement médical seul. Le traitement est conservateur si la tête fémorale est bien congruente et non déformée et consiste en un maintien strict en cage associé à une physiothérapie, un contrôle pondéral et des anti-inflammatoires. Le traitement chirurgical consiste en une résection de la tête et du col du fémur ou la pose d’une prothèse de hanche pour les chiens de petites races.

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Boiterie d’un membre postérieur chez un chien très jeune, de petite race, avec une douleur marquée à la manipulation de la hanche.

Fréquence

Faible.

Signes cliniques

• Apparition des signes cliniques entre 4 et 12 mois d’âge.
• Boiterie initialement discrète, qui s’aggrave progressivement jusqu’à la suppression d’appui après quelques mois.
• Raideur du membre atteint.
• Vive douleur à la manipulation de la hanche, notamment lors de la mise en extension et en abduction.
• Craquements et crépitements à la manipulation de la hanche.
• Amyotrophie des muscles fessiers et de la cuisse.

Méthodes de diagnostics

1. Clinique.

2. Radiographie : modifications de la densité osseuse et de la morphologie de la tête fémorale et épaississement du col fémoral, irrégularité de la surface épiphysaire, zones radiotransparentes dans l’épiphyse et la métaphyse, coexistence de phénomènes d’ostéonécrose et de réparation osseuse, écrasement de la tête fémorale.

Diagnostic différentiel

• Traumatisme.

• Dysplasie coxo-fémorale.

• Ancienne disjonction épiphysaire du fémur proximal de type Salter I.

Pronostics

Fonction de la précocité du traitement.
Favorable en cas de traitement chirurgical, plus réservé en cas de traitement médical seul.

Traitements

Traitement chirurgical : résection de la tête et du col du fémur, prothèse de hanche possible sur les chiens de petites races.

Traitement conservateur si la tête fémorale est bien congruente et non déformée : maintien strict en cage et physiothérapie, contrôle pondéral, anti-inflammatoires.

Transmission

Prédisposition raciale seule démontrée.

Mode de transmission

Mode de transmission inconnu.

Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non