Prolapsus de l’urètre.

Urethral prolapse.

• Éversion de partie distale de la muqueuse urétrale à travers l’orifice externe de l’urètre. • Les facteurs de risque suspectés d’intervenir dans la pathogénie de la maladie sont nombreux : excitation sexuelle excessive, affections du tractus urinaire (urolithiase, infection, néoplasie) ou de la prostate, anomalies de développement de l’urètre, augmentation de la pression intra-abdominale suite à une obstruction chronique des voies respiratoires supérieures... 

#SYSTÈME URINAIRE #SYSTÈME REPRODUCTEUR

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Signes cliniques observés chez un jeune chien mâle de race prédisposée. La moyenne d’âge est estimée entre 2 et 4 ans.

Fréquence

Peu fréquent.

Signes cliniques

• Hématurie ou présence de sang en nature au niveau du prépuce ou du pénis.
• Pollakiurie.
• Strangurie.
• Dysurie.
• Léchage persistant ou intermittent du pénis ou du prépuce.
• Présence éventuelle de pus au niveau du prépuce.
• Visualisation d’une masse rouge à violacée, annulaire, faisant protrusion à l’extrémité du pénis et entourant l’orifice urétral.

Méthodes de diagnostics

1. Epidémiologie et clinique.
2. Diagnostic d’exclusion.

Diagnostic différentiel

• Urétrite.
• Balanoposthite.
• Fracture de l’os pénien.
• Urétrolithiase.
• Affection prostatique.
• Affection testiculaire.
• Néoplasie urétrale.
• Persistance du frein préputial.
• Coagulopathie.

Pronostics

• Variable selon l’étendue du prolapsus qui peut dans certains cas être réduit manuellement.
• Récidives possibles en cas d’affection sous-jacente non traitée.
• Récidives fréquentes (57%) des cas ayant subi une intervention chirurgicale.

Traitements

• La castration peut permettre de traiter l’affection chez les chiens ne présentant un prolapsus de l’urètre qu’au moment de l’érection.
• Le traitement chirurgical est conseillé chez les chiens présentant des saignements excessifs, de la douleur, une ulcération ou une nécrose de la muqueuse prolabée. Deux techniques chirurgicales sont utilisées chez le chien : l’urétropexie et la résection de la muqueuse prolabée suivie d’une anastomose.

Transmission

• Prédisposition raciale des races brachycéphales, en particulier le Bulldog qui est la race la plus représentée.
• Affection uniquement décrite chez le mâle.
• Mâles entiers plus souvent affectés que les mâles castrés.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non.