Sténose aortique

Aortic stenosis

Cardiopathie congénitale caractérisée par un rétrécissement ou une réduction de la voie d’éjection du ventricule gauche. Ce rétrécissement peut être sous valvulaire (sténose sous-aortique), valvulaire (sténose valvulaire aortique) ou supra-valvulaire (sténose supra-valvulaire aortique). 

#SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Souffle systolique basal gauche chez un jeune chien de races prédisposées (environ 1 an).

Fréquence

Fréquent.

Signes cliniques

• Le tableau clinique dépend de la gravité de la sténose.
• Souvent asymptomatique chez le jeune.
• Souffle systolique basal gauche (lors d’insuffisance aortique un souffle diastolique peut-être audible).
• Lors de formes plus sévères :
– Intolérance à l’effort.
– Choc précordial augmenté.
– Pouls fémoral diminué.
– Syncope.
– Mort subite et arythmie possibles

Méthodes de diagnostics

1. Auscultation.
2. Radiographie : Peu de modifications visibles.
3. Échocardiographie et mesure du gradient de pression trans-aortique: Examen de choix

Diagnostic différentiel

• Défaut du septum atrial.
• Maladie valvulaire dégénérative mitrale.

Pronostics

Variable. Il dépend de la sévérité de la maladie que l’on évalue grâce au gradient de pression trans-aortique. Pour les formes sévères, le pronostic est défavorable avec une moyenne de survie de 19 mois.

Traitements

• Le traitement a pour objectif de prévenir les morts subites et de diminuer la fréquence et/ou l’importance des signes cliniques lorsqu’ils sont présents.
• Que ce soit le traitement chirurgical ou médical, ils ne semblent pas augmenter l’espérance de vie. Le traitement médical offre des résultats très variables et le traitement chirurgical est difficilement réalisable actuellement.
• Une restriction de l’effort est fortement conseillée lors d’atteinte importante afin de prévenir la survenue de syncope voire de mort subite.

Transmission

Transmission à hérédité démontrée

Mode de transmission

• Une origine génétique est prouvée chez le Terre-Neuve.
• Une transmission génétique a aussi été démontrée chez le Golden Retriever.
• Pour les autres races, une transmission génétique est suspectée.

Le gène muté et sa mutation

Chez le Terre-Neuve, la transmission se ferait selon un mode autosomique dominant à à pénétrance incomplète et à expressivité variable ou un mécanisme polygénique. Une mutation du gène PICALM a été identifiée mais remise en cause par la suite.

Possibilité d'un test ADN

Test génétique disponible aux Etats-Unis pour le Terre-Neuve, mais non recommandé

Conseil aux éleveurs

Écarter de la reproduction les animaux atteints.
Les clubs de races particulièrement touchées (le Terre neuve, le Boxer, le Dogue de bordeaux) ont mis au point un programme de dépistage (auscultation, examen échographique et Doppler). En fonction des résultats, une note est attribuée à l’animal et elle permet une mise à la reproduction raisonnée.