Syndrome uvéo-cutané canin

Uveodermatologic syndrome, VKH-like

aussi appelée Syndrome uvéodermatologique, syndrome oculo-cutané, syndrome uvéo-cutané, pseudo syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada, syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada-like

Maladie affectant la peau et les yeux chez le chien dont l’origine impliquerait des facteurs héréditaires et à médiation immune. Elle serait similaire à la maladie de Vogt Koyanagi Harada chez l’homme.

#SYSTÈME CUTANÉ

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Apparition des signes cliniques chez un chien de race prédisposée (âge moyen d’apparition 2.8 ans).

Fréquence

Rare.

Signes cliniques

• Signes oculaires :
– Apparition brutale.
– Réflexe pupillaire à la lumière diminué ou absent.
– Uvéite antérieure bilatérale.
– Blépharospasme.
– Photophobie.
– Hyphéma.
– Choriorétinite.
– Conjonctivite.
– Écoulement oculaire séreux.
– Parfois décollement de la rétine, cataracte, iris bombé, glaucome, cécité.

• Signes cutanés :
– Apparition après les signes oculaires (quelques mois).
– Dépigmentation cutanée (leucodermie).
– Dépigmentation des poils (leucotrichie).
– Localisation préférentielle : truffe, lèvre paupière.
– Autre localisation des dépigmentations : scrotum, anus, vulve, coussinets, palais dur.
– Possibilité de développement de lésions ulcérées, crouteuses.

Méthodes de diagnostics

1. Clinique et anamnèse.

2. Biopsie cutanée pour analyse histopathologique.

3. Examen ophtalmologique.

Diagnostic différentiel

• Pour l’uvéite :
– Infection systémique fongique, bactérienne, virale ou parasitaire.
– Traumatisme.
– Tumeur.
– Maladie à médiation immune.
– Uvéite à médiation immunitaire.
– Néoplasie.
– Uvéite idiopathique.

• Pour la dépigmentation :
– Vitiligo.
– Lymphome cutané.
– Lupus érythémateux discoïde.
– Pemphigus foliacé.
– Dermatomyosite.
– Leishmaniose.
– Leucotrichie ou Leucodermie idiopathique.

Pronostics

Graves lésions oculaires souvent irréversibles.
Possibilités de séquelles.
Les lésions cutanées sont purement esthétiques.

Traitements

Un traitement oculaire précoce est nécessaire pour prévenir la cécité.

Mise en place rapide d’une corticothérapie associée ou non à d’autres immunosuppresseurs.

Traitement symptomatique par ailleurs.

Transmission

Transmission héréditaire suspectée.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non

Conseil aux éleveurs

Des études sont en cours (CNRS de Rennes) afin de développer un test génétique.

Exclure les animaux concernés de la reproduction, ainsi que leurs parents et leurs frères et sœurs.